Terre-envie

un blog exploratoire de Taty Lauwers

plus

30.8 Assiettes en porcelaine: le défi (détails techniques)

Je suis replongée dans la porcelaine pour un atelier on-line avec Antoinette Badenhorst.

Bien me prit de m'inscrire à cet atelier car j'ai enfin la solution pour tourner et cuire sans souci les assiettes en porcelaine. Passage qui normalement fait abandonner le matériau, tant on a d'obstacles techniques.

Je tourne le grès, pas de souci:

Porcelaine: tout autre affaire. Défaut classique: les S-cracks, comme ci-dessous, que je n'ai plus depuis que je pratique ce qu'Anima Roos m'a appris, c'est à dire centrer la terre, la retourner, la recentrer.

Les défauts qui me restaient en porcelaine (pas en grès): les plats gondolaient, sauf les petites soucoupes.

La première assiette, rigolez pas:

Ensuite, de légères déformations, inacceptables tout de même:

Ou de fines lignes apparaissaient, droites (pas des s cracks au travers de l'épaisseur, mais plus en surface).

Conseils divers reçus depuis quelques années:

  • Roland de chez A3: "tu ne centres peut être pas assez bien"
  • Anima Roos: "tu dois soigner le rapport d'épaisseur au pied" xx
  • Patrick Jadot: "ta plaque de cuisson n'est pas nickel plate"
  • Je ne sais plus qui: "tu cuis sans avoir fait un pied et tournassé à fond la base, c'est normal"

Aucun de ces conseils n'avait produit des assiettes correctes après cuisson haute.

Eh bien, grâce aux conseils d'Antoinette, j'ai été plus soigneuse, j'ai tourné 10 assiettes de 15 à 20 cm, avec divers bords (type plat de chez plat, ou assiette à spaghetti, etc.). Tournassé. Pas séché comme elle le conseille (longuement, avec protection des bords). J'en ai sorties trois de cuisson émail: pas bougé d'un poil! Attendons les 7 dernières et on jugera sur pièces.