Terre-envie

un blog exploratoire de Taty Lauwers

plus

16.2.2012 Nouveaux emaux leo vert

La base transparente Leo (original fk 15 kao 26 sil 32 craie 20 talc 7)

Transparent qui, selon Leonard Smith qui l'utilise comme raw glaze, serait parfait, fond très bien, large palette de 1170 à 1250°C "never runs" "soft semi matt", "density 1.3 à 1.4" ; ne craquèlerait pas à cause de haute dose de silice (en réduction, avec 2 Feox donne céladon selon Leo).

Mes essais en double cuisson (2004) à 1260°C: bien brillant mais lisse uni (fade) avec des oxydes colorants, test de l'encre: craquèle en transparent

Analyse via Insight de Digitalfire.com.

Semble dans les normes. Le reste sera du doigté et de l'observation...

  Silica A3...................    32,00  
  Kaolin A3...................    26,00  
  Whiting A3..................    20,00  
  Feldspar A3.................    15,00  
  Talc A3.....................     7,00  
                              =========
                                 100,00
 
          CaO       0,69*   12,88   14,52
          MgO       0,19*    2,58    4,06
          K2O       0,09*    2,75    1,84
          Na2O      0,02*    0,51    0,52
          Al2O3     0,45    15,05    9,34
          SiO2      3,33    66,23   69,72
 
                        Cost:        
              Calculated LOI:   12,36
                 Imposed LOI:        
                       Si:Al:    7,47
                      SiB:Al:    7,47
           Thermal Expansion:    6,34
              Formula Weight:  302,14

mes essais 20.2

  • transparent = nul sur dfs, c’était prévu; transparent très brillant sur porcelaine

  • couleur = ++ avec 2 pigment vert sur pc = vert profond un peu jouette, que j'ai aussi testé en 2 pigment vert + 0.5 CoCa

  • Il me reste à  tester avec autres couleurs en progression de couleur à la Hopper puis en transparent en superposition de sous-émaux aux pigments

Courbe de four électrique

La référence du jour : Mastering Cone 6 Glazes (MC6G) by John Hesselberth and Ron Roy. Je vais adapter ma courbe de cuisson à celle qui est conseillée dans ce livre. J’ai téléchargé en test leur logiciel de calcul Seger, car mon bricolage en Excel est un peu trop complexe. Bientôt le test d'Insight de Tony Hansen. 

Etapes 1 &  2 : je faisais 150 -> 550° puis max jusqu’à température finale
ils proposent 40° -> 100°C  puis 177°C/h de 100°-> 1100 ; c’est très sécurisant, mais je ne mets jamais de pots mouillés au début -> je garde comme avant mais max jusque 1100°C
et ils proposent 2a 65°C/h  de 1100 -> 1200° = ça ferait 2 h de montée finale, c’est de toute façon la vitesse à laquelle mon pauvre petit four tire dans ces zones là

Etape 3 : je faisais un  cool down  à l’aise -> 915°C
ils proposent descente de 260°C/h de 1200° -> 1040°C (ça fera +- 1 h cool down) puis un palier 15min

Etape 4 : je faisais une descente contrôlée de 60°C/h -> 815°C et un  palier 25 min
ils proposent 50°C de 1040° -> 750°C (ça fera 6h cool down).

Etape 5 puis laisser faire soit 9999 sur mon contrôleur