Terre-envie

un blog exploratoire de Taty Lauwers

plus

25.1.2013 transferts porcelaine  - mirror copy

Ces notes sont télégraphiques et perso, servez-vous mais pas de mails svp. merci!
Voir la page de base sur les transferts.

SHADOW CARBON COPY en sous-émail

transfert sur porcelaine humide - idéal pour trait  simple = +- décalquer  - avec impression bureau ou photocopie sur cheap papier (un peu absorbant) - fonctionne sur toutes formes à conditions que soient fraîches (plaques, objets tournés, etc.)

encre = sousémail de couleur dilué avec eau et goutte vaisselle et parfois fritte alcali (ici 90/10)
Pour faire baisser température de cuisson, intégrer plus de fritte alcali -  p.ex. pour descendre de 1250 à 1050, anima mélange 50alcalifritte/50sousémail
NB ai testé avec pigment noir et eau et pointe fritte alcaline qui restait d'autre utilisation, sur plaque d'émail mais très fin = OK, mais plus possible de faire image fantome -> suivre recette de mudstuffing  = version maison de 33 pigment 33 fritte (borosil ou alcaline?) 33 kaolin
vidéo Paul Scott (Blues, Plates Prints and Paintings - Part 1, min +- 4): pinceau mouillé de sousémail et trempé dans poudre noire, c'est un mélange à la seconde, en quelque sorte.

NB2013: dernière édition de son livre, Paul Scott indique qu'il faut éviter le sousémail qui colle à la plaque; privilégier eau simple.

Photos lors du stage chez Anima Roos en mars 2012. Incontournable passage pour les curieux de céramique, on y apprend tant!


  support = rouler une plaque de porcelaine papier, laisser un peu "prendre"
puis diluer le sous-émail

 sur plaque verre, étaler le sous-émail au pinceau ou au rouleau de gravure

laisser sécher


  transfert = placer un dessin photocopié (absorbant, pas trop bonne qualité), le scotcher pour ne pas tenir avec ses doigts (tout se voit!) - le décalquer - sec sur sec - tester avec crayons épaisseurs différentes ou avec le doigt, comme pour le vernis mou en gravure
NB ne fonctionne pas avec papier copycenter, trop lisse - utiliser le mien, absorbant
puis découper au stanley délicatement pour ôter la feuille

récupérer le transfert, l'inverser sur la plaque porcelaine (à peine mouiller plaque porcelaine)
NB ai testé sur bols ronds, OK fonctionne
NB ai testé repasser sur image avec pigment noir + wash de pigment rouge: affreuxfrotter le dos au doigt ou à la cuiller, le dessin est transféré pour de bon
vidéo PS: peut laisser le papier lors de la cuisson  

option en négatif: placer une autre plaque porcelaine sur le souvenir fantôme restant sur plaque de verre
à peine mouiller la plaque
la déposer sur l'image fantôme

frotter
résultat (souvent plus évocateur)
spray de laque en bombe pour protéger quand déplace ou déforme la plaque

mon test à partir d'une photo "décalquée" magazine qu'on avait sous la main au stage
résultat 1 et fantôme, que j'aurais pu encore travailler en lavis

cuisson grès/porcelaine habituelle 1220°C-1260°C
test maison sur un pot tourné, avec pigment et eau comme encre: fondu sous l'émail parce que T0N tire beaucoup mais aussi parce que mauvaise composition? eau pure = mauvaise idée.

MIRROR COPY - litho du pauvre

Photocopie détail, sur cuir. Transfert simple miroir, qui reproduit bien les traits fins et les grisés - à partie de copie de magazine glossy ou à partir de photocopie de haute qualité copycenter  = forme de monoprint mais il faut INVERSER puisque ce sont les blancs qui seront imprimés. Cfr la technique de Martin Möhwald p116 du livre de Paul Scott.

Important: selon Anima, photocopie via copycenter pour un  noir bien gras sinon fonctionne pas (en effet, voir mes photos ratées ci dessous puisque j'ai voulu vérifier). Fonctionne sur toutes formes, mais doivent être fraîches (à cuir).

NB j'ai fait faire chez Copynet 1 highdef sur papier qualité, 1 highdef sur papier ordi; fonctionne tous les deux pareils


1. prévoir une copie b&w reverse texte/miroir sur du papier photocopieur qualité ou choisir une image d'un magazine à pages glossy
2. préparer encre = sousémail et eau
NB encre doit être diluée, si trop épaisse = prend pas bien
3. passer encre sur les blancs
 laisser sécher (important)

puis appliquer face down sur plaque cuir bien mouillée (important)

frotter cuiller  


ex d'Anima après émail
peut protéger à la laque quand déplace l'objet ou la plaque, pour ne pas brouiller l'image par une fausse manoeuvre.


  mon essai avec laserjet maison  sur du texte chinoiseffet = bleurks, retour aux copies de Copynet  


essai sur magazine

 
appliqué sur tasse en texture cuir; protégé avec des strips de papier, mais je pourrais aussi nettoyer les bavures à l'éponge - non émaillé, cuit grès sans émail  

    
autre image, pourtant highdef copycenter - résultat pas fameux, trop peu de blancsles essais au sousémail chez Anima sont nettement plus précis que ceux avec pigment/eau faits chez moi après le stage (ici gauche émaillé; droite non mais cuit à grès) -> elle avait bien raison, il faut partir de sous-émail. J'ai trouvé du medium neutre chez Willems à Anvers, j'y dilue des pigments (mieux) ou des carbonates (un peu gros).
NB 2013. J'ai trouvé chez Keith de mudstuffing la recette du medium: 30% fritte 30% kaolin 30% colorants.
   

mes tests maison

à partir d'images guevarra en reverse via Phshp threshold  = +++
imprimées  sur photocopies via copynet high def (papier ordinaire ou qualité, change rien ) - pas encore émaillées.



papillon rasterisé: comparer à citron +++ - formid' avec une technique si simple!
tous avec émail T0 à 1215°C
(papillon bave un peu versus citron pcq encre différente; ça se voit très nettement quand bcp de noir)


à gauche biscuit: au pinceau, encre = pigment noir + pointe de fritte alcali et glycérine; puis j'ai ajouté un wash de pigment rouge à l'eau simple pour le fond pour évaluer (je cherche toujours un effet aquarellé pour les fonds).

J'ai choisi l'émail T0 car il tire fort, il montre bien ce qui tient
à droite  = idem après cuisson T0N 1215°C

pigment  rouge pas fondu mais effet OK; mélange noir oui et même trop fondu (normal après coup: il y manquait le kaolin pour tenir pitêt?).